Lâche pas, maman Grano!

  • -

Lâche pas, maman Grano!

Toi, la maman qui a envie de fondre en larmes entre deux allées d’épicerie. Toi, qui a perdu tous ses repères culinaires, qui sent son cœur monter à ses lèvres à la seule pensée de faire à manger pour ta petite famille. Toi, qui n’a déjà pas assez d’énergie pour consoler ton bébé en pleurs, je sais que tu as l’impression que tu ne surmonteras pas cette épreuve, celle d’adapter tes menus à toutes les nouvelles restrictions alimentaires que ta récente maternité t’impose. Toi, qui en a déjà tellement sur tes épaules, ce poids supplémentaire t’es insupportable. Je te comprends, parce que j’ai aussi été cette maman-là.

Je sais que même si aujourd’hui je te dis : « c’est pour le mieux », tu ne me croiras pas. Je sais que la facilité d’une alimentation « normale » est durement remplaçable dans cette société  où chaque minute compte, où on court sans cesse après le temps. Je sais aussi que de devoir tout cuisiner soi-même peut paraître éreintant, que les débuts dans le monde des laits végétaux n’est pas de tout repos, qu’il y a du fichu soya dans tout! Je t’entends d’ici dire, « mais je ne peux plus rien manger! » en ayant le goût de tout abandonner.
Donne-toi le droit de trouver ça difficile, autorise-toi à trouver que c’est emmerdant. Fais ton deuil de la simplicité, de ce « Mcdo » sur le pouce que tu avais en « back-up », au cas où tu avais oubliée de sortir quelque chose pour le souper. Tu y arriveras. Même si actuellement, entre la composition du colorant caramel et de la gélatine, tu te sens complètement perdue, tu finiras par faire le tri dans tout ça. Je ne te mentirai pas, ça te demandera beaucoup d’adaptation, mais les effets que tu ressentiras en vaudront la chandelle!

Et maintenant, remonte tes manches. Saisis la chance qui t’es imposée.

Tu auras l’air d’une « Grano » lors de tes escapades au marché, et éventuellement, tu en seras fière. Heureuse de faire tout ça pour la chair de ta chair, heureuse que, bien malgré lui, ton bébé t’ait montré la voie sur le chemin de l’équilibre. Plus tu naturaliseras tes habitudes de vies, plus tu regagneras une énergie qu’il y a longtemps que tu n’avais pas ressentie. Tu ne devras qu’à tes efforts la petite bouille souriante de ton bébé en pleine diversification. Même les jugements polis de ta famille ne te ferons plus ni chaud, ni froid.

Plus vite que tu n’aurais pu te l’imaginer, tu remercieras ton enfant d’avoir changé ta vision de l’alimentation, de t’avoir donné LA bonne raison de t’intéresser à ce qui entre dans ton corps. Cette aventure n’a d’autre choix que de te faire apprendre, de te conscientiser, de te faire grandir.
N’oublie jamais que si tu me lis à l’heure actuelle, c’est que tu as des centaines de mamans derrière toi, toutes prêtes à te donner le coup de pouce dont tu as besoin. Des centaines de mamans qui ont « tappées la trail » et qui ont dans leurs manches une multitude de trucs, de conseils. Des centaines de familles qui ont maintenant compris que rien n’arrive pour rien et qui ont puisés dans cette épreuve une richesse inestimable, celle de la santé!

img_4636


Encouragez-nous!

MERCI ! Olimometer 2.52

Suivez notre Infolettre!

Suivez notre page Facebook!

Facebook par Weblizar Powered By Weblizar